Podcast: Se soigner les pieds, facile ou pas?

Podcast: Se soigner les pieds, facile ou pas?

C’est à cette question que nous avons cherché à réfléchir dans ce nouveau podcast de l’émission « Familles, je vous aime », de RCF Anjou. Et nous avons même fait quelques pas de plus autour du sujet. Cette fois, nous entendons un témoignage, celui de Marylène Pilleron, pour qui la maladie « qui casse les pieds », n’empêche pas de se tenir debout… Un message fortifiant et plein d’espoir pour ceux qui ont besoin de faice face à leur vulnérabilité en matière de santé. A faire écouter aux personnes âgées de votre entourage, sans hésiter.

Du tonus en barre ! Merci à Cécile de Vitton et David Mainfroid pour cette nouvelle émission à laquelle j’ai eu l’honneur de contribuer.

Retrouvez toutes les émissions « Familles, je vous aime » en podcast: inspirations, informations, partages et réflexions locales et globales en 26 minutes.

 
 
 

Se ressourcer grâce aux Fêtes de fin d’année ?

Se ressourcer grâce aux Fêtes de fin d’année ?

Pourquoi les fêtes de fin d’année sont une occasion de se ressourcer ?
 
Le solstice d’hiver et le passage à une nouvelle année sont célébrés depuis des milliers d’année, représentant deux messages d’espoir distincts.
 
A partir du solstice, les jours rallongent. Ce n’est plus l’ombre mais la lumière qui gagne du terrain. Et la lumière, c’est la vie. Symboliquement, et concrètement aussi, grâce à la lumière du soleil, qui rend possible la photosynthèse et la vie sur terre.
En prendre conscience permet de forger en nous l’espoir de jours meilleurs, quand nous serons dans des périodes difficiles. C’est pourquoi, historiquement, on a choisi de marquer cette date d’une pierre blanche : de la célébrer pour en prendre bien conscience.
Dans le calendrier celte, c’est Yule, la fête de l’incarnation, la lumière qui donne vie. C’est aussi une des raisons pour lesquelles les religions ont établi à cette période de l’année les fêtes qui symbolisent la naissance et la victoire de la lumière sur l’ombre : Noël et Hannouka.
 
La fête du nouvel an trouve plutôt ses origines dans l’antiquité.
Chez les Romains, on croyait que Saturne, un titan, avait rétabli un ordre social après avoir été détrôné et s’être réfugié. Grâce à ce nouvel ordre, la paix et le bien vivre ensemble était à nouveau possible. La fête des Saturnales était une grande période de repas, de jeux, de liesse populaire, où les classes sociales étaient plus mélangées que d’habitude.
L’idée était d’accepter un temps défini d’insouciance et de désordre, puis de revenir à l’ordre clair et précis de la vie sociale de l’époque.
C’est pourquoi avec le temps, la Saint Sylvestre est devenue une grande fête populaire facilement exubérante, précédant un retour à la normale dès le premier jour de la nouvelle année.
Notre organisation sociale d’aujourd’hui nous permet de ne pas travailler le premier janvier pour « atterrir » après la fête.

Dans tous les cas, ces festivités marquent la richesse de vivre ensemble et nous rappellent que même au coeur de la nuit, la lumière peut toujours revenir. Plutôt ressourçant, non?

A lire avant d’acheter les cadeaux : Les 5 langages de l’amour

A lire avant d’acheter les cadeaux : Les 5 langages de l’amour

Un livre à lire avant de chercher des cadeaux : Les 5 langages de l’amour

Avant de vous lancer dans la liste de cadeaux à offrir, et de les acheter, je vous invite à lire ce livre sur les 5 façons d’exprimer son amour et son affection. Il est très court et passionnant !

Personnellement, il m’a aidé à discerner ce qui me donnait le sentiment d’être considérée et aimée. Ça m’a aussi permis de comprendre ce qui touche le plus chaque personne de mon entourage. Et c’est différent de moi !

En effet, Gary Chapman nous explique avec simplicité qu’on a pas tous la même façon de montrer notre affection à nos proches et eux-mêmes le font chacun de différentes manières, qui me touchent et me font du bien, ou pas forcément. C’est pourquoi parfois on croit faire plaisir à quelqu’un en rendant service ou en offrant un cadeau et on tombe à côté de la plaque.

Paroles valorisantes, temps de qualité, cadeau, contact physique chaleureux, et services rendus, sont autant de manières différentes de s’exprimer.

C’est peut-être pour cela qu’à Noël, si certains aiment recevoir le cadeaux de leur rêve, d’autres apprécient surtout d’avoir de l’aide en cuisine ou que l’on arrive à assez tôt pour passer un temps de qualité tous ensemble.

Les 5 langages de l’amour, de Gary Chapman est un livre qui devrait être obligatoire à l’école! Ça aide tellement à voir quand l’autre fait de son mieux pour me dire « je t’aime ». Et alors, la différence n’éloigne plus. Comme si on avait mis de bonnes lunettes sur la situation.

Avant les fêtes, pour remplir votre réservoir d’amour, d’affection, d’amitié, je vous invite à lire ce livre et à en parler à vos proches, pour que chacun puisse partager quel est son langage de l’amour préféré. Ça peut être un sujet à l’apéro ou au dîner !

PS: Existe aussi: Les langages d’amour des enfants

Podcast: Lutter contre le burn-out

Podcast: Lutter contre le burn-out

Dans le cadre de mon activité de prévention de l’épuisement et du burn-out, j’ai la joie d’avoir été interviewée, par Cécile de Vitton, sur la radio RFC Anjou.

Nous abordons mon parcours, les étapes du burn-out et comment éviter ou soigner l’épuisement et le burn-out.

Découvrez le podcast en lecture ci-dessous.